CHANGEMENT RADICAL AVEC LA PRÉSIDENCE DE PASTEUR MAILHOL

Le Président MAILHOL a émis son avis au sujet du projet de loi électorale soumis à l’assemblée nationale. En première analyse, il interpelle le régime actuel, dans sa volonté de complexifier les dispositions du code électoral. En effet, le Président du GFFM fait remarquer que c’est une démarche visant à pénaliser presque tous les candidats à l’élection présidentielle, afin de permettre au seul parti politique du régime de régner en maître, sur un terrain conquis à l’avance. Et alors, il souligne que c’est une attitude contre-productive; qui ravive les rivalités et tensions politiques. 
 
Rappelant à bon entendeur qu’il est encore temps de sortir par la grande porte. D’ailleurs, d’après le Président MAILHOL, les calculs politiques de ce genre ont largement contribuer à la migration de l’élite intellectuelle MALAGASY à l’étranger. Bon nombre de l’intelligentsia MALAGASY disposent en effet de très bons programmes pour notre pays, mais la domination de la politique politicienne les pousse vers d’autres cieux pour des perspectives meilleurs. Il propose que le statut de Sénateur à vie correspondrait aux Présidents successifs de MADAGASCAR.

 

Il est temps pour MADAGASCAR, dit le Président du GFFM d’ associer la combinaison des compétences MALAGASY hautement qualifiées autour d’ un LEADER qui honore CELUI QUI EST afin de synchroniser la synergie entre les connaissances de la sagesse et l’innovation technologique au service de notre politique économique.

 

Il est devenu un impératif immédiat pour le Président Mailhol, si il accède au pouvoir, de réorganiser nos lois fondamentales car autant elles avantagent plus les conventions internationales, autant elles permettent l’appauvrissement durable de la population.
 
Le Président du GFFM est favorable au système fédéral. Et pourtant , il accordera aux MALAGASY de faire le choix entre cinq types de constitutions (Etat Unitaire, Etat fédéral, Autocratie, Théocratie, Régime Parlementaire) au lieu de l’habituel référendum « oui ou non ».

 

Dans le très court terme, le Président du GFFM prendra des décisions, d’une manière incisive, dans la lutte contre:

– L’ insécurité: Décret pour interdire l’exportation du zébu vivant, et de la viande bovine, ainsi que les produits dérivés; augmentation du nombre des forces spéciales dans les zones sensibles avec les indemnisations et équipements adéquats.

– L’ inflation : la baisse du prix du riz à raison de 1400 ariary le kg, la baisse du prix du Pétrole.

– La gratuité de l’inscription et de l’enseignement dans les écoles et universités publiques

– La gratuité des soins médicaux.

– La réhabilitation routière dans les régions productrices de riz, comme les célèbres: Alaotra, Marovoay, Tsaratanana, Bongolava, Ambatondrazaka, Ambato-Boeny etc… afin de désenclaver ces zones et de sortir les produits de base et accompagner les producteurs pour atteindre rapidement l’autosuffisance rizicole. Prenant exemple du coût de notre dernière importation de riz en date de 2017, celui-ci s’ élève à 250 millions$ pour 600 000 tonnes de riz, alors que nous avons la capacité de le produire sur place.

– Le Président MAILHOL ne tolérera en aucun cas un GOUVERNEMENT CORROMPU sous sa Présidence.

 

A MADAGASCAR,  le christianisme  avait joué un rôle prépondérant dans l’affaiblissement et le démantèlement de la résistance MALAGASY. Néanmoins, l’ ironie du sort voudrait qu’aujourd’hui cette même confession nous renvoie l’ ascenseur et devienne un ALLIÉ PUISSANT dans notre quête de souveraineté économique.

 

Le Président MAILHOL est en effet à la tête d’ une guerre spirituelle sans précédent. Une grande première en Afrique et dans le monde car il souligne que outre l’ aspect politique et économique de la crise cyclique à MADAGASCAR, il ne faut pas manquer de préciser l’aspect spirituel, qui est en grande partie responsable de la misère totale et de l’atroce souffrance des habitants de l’ île. 

 

Le  Président du GFFM invite toutes les institutions religieuses chrétiennes,  ainsi que la population entière  à rassembler nos forces afin de renverser dans la légalité: 

– L’ injustice sociale

– La confiscation de nos terres 

– L’ oppression 

– L’ analphabétisation

– L’ isolement par la coupure des routes 

– La corruption généralisée

– La désinformation permanente

– La division

– Le pillage de nos richesses 

– L’ utilisation de la grande muette en tant que force de répression contre le peuple

– LA PAUVRETE que notre pays subit depuis 58ans.

 

Le Président MAILHOL conforte les MALAGASY, d’ écarter toutes craintes car DIEU marche au devant de notre nation afin de l’arracher des mains des puissants.

 

                                TOUTES LES NATIONS VOUS DIRONT HEUREUX

                                        CAR VOUS SEREZ UN PAYS DE DELICES

                                               DIT L’ ÉTERNEL

 

Judith Ranarivelo

GFFM Europe